Quel que soit le procédé d’usinage préconisé pour votre projet de pièce mécanique, Mecasoft peut vous proposer une solution : nous sommes certifiés EN 9100 et maîtrisons de nombreuses techniques d’usinage au sein de notre entreprise. Dans le cas contraire, nous faisons appel à des partenaires de confiance qui sont de véritables experts dans leur domaine de compétences.

Votre one-stop-shop, de la pièce brute au produit fini

Lorsque notre bureau d’études élabore le plan d’action pour la conception de votre produit, il détermine la solution la plus adaptée. Il est souvent nécessaire de passer pas des étapes de façonnage de la pièce brute, via des techniques d’usinage traditionnel, avant d’appliquer des procédés d’électroérosion, de micromécanique ou au laser pour les découpes de haute précision.

Pour autant, Mecasoft prend toujours en charge la globalité de votre projet et reste votre unique point de contact. De cette manière, vous bénéficiez d‘un conseil objectif, d’un suivi cohérent de votre projet, et d’un contrôle qualité qui se base sur votre cahier des charges et les normes en application. Vous obtenez un produit fini adapté à vos contraintes, réalisé dans les meilleurs délais. Le tout pour le prix le plus compétitif et en toute tranquillité d’esprit.

Parlons de votre projet !

Les techniques d’usinage traditionnelles

L’usinage consiste à retirer de la matière à une pièce brute afin de lui donner la forme et les dimensions souhaitées. L’utilisation de machines-outils sert à obtenir une force suffisante pour façonner les pièces avec un certain niveau de détail. De ce fait, les résultats obtenus grâce aux techniques traditionnelles peuvent se révéler très satisfaisants pour certains secteurs. Pour d’autres, une précision plus stricte sera attendue.

Nous concevons des pièces mécaniques pour les secteurs exigeants

01. Perçage

Le perçage est un l’un des procédés les plus courants en matière d’usinage. À l’aide d’une fraise ou d’un foret (ou mèche) en rotation, un trou cylindrique est réalisé dans le matériau. Celui-ci est percé en partie (trou borgne) ou de part en part, avec un niveau de précision plus ou moins élevé en fonction de l’outil utilisé. Pour les précisions plus élevées, on préconise le perçage rapide par érosion, ou encore de perçage au laser, afin d’obtenir des microperçages ou microtrous.

microfil2

02. Fraisage

Le fraisage consiste à réaliser une forme sur une pièce mécanique en en retirant de la matière. Le principe est la combinaison d’une fraise en rotation, montée sur fraiseuse, et l’avancement de la pièce à travailler. Des formes diverses sont possibles comme des trous cylindriques, des gorges ou d’autres formes plus complexes. Cette technique est souvent complémentaire au tournage.

carousel4

03. Tournage

Tout comme le fraisage, le tournage consiste à enlever de la matière à une pièce, sous forme de copeaux. La pièce à travailler est fixée sur un axe et mise en mouvement rotatif. L’outil de découpe vient alors s’y imprimer avant de lui donner la forme souhaitée, cylindrique ou conique. Cette technique est souvent complémentaire au fraisage.

Le décollettage est une variante du tournage où les pièces sont usinées à partir de barreaux métalliques, en petites, moyennes ou grandes séries sur des tours automatisés.

carousel2

04. Tournage-fraisage combiné (CNC 5 axes)

L’usinage 5 axes rend possible très facilement la réalisation de pièces complexes. Cette machine-outil multidirectionnelle (sur 5 axes, combinant 3 axes linéaires et 2 axes rotatifs en déplacement simultané) est capable de procéder à des découpes sur la totalité de la surface de la pièce à usiner, combinant les techniques de fraisage et de tournage.

Cette combinaison permet de limiter les pertes de temps en évitant les démontages ou changements de d’outils. De plus, on évite les repositionnements et les risques d’erreurs qui y sont associés.

Les précisions les plus poussées, de l’ordre du µm, sont obtenues grâce au fraisage 5 axes par microérosion.

carousel2

05. Découpe laser

Une grande quantité d’énergie, sous forme de laser puissant, est projetée sur une très faible surface du matériau à découper. La matière en contact est donc détériorée par la chaleur qui y est focalisée, ce qui provoque la découpe. Cette technique, utilisée dans divers secteurs de l’industrie et adaptée aux fines épaisseurs, permet le travail de matériaux variés et obtient des résultats de coupe précis.

carousel2

06. Les autres techniques

Parmi les autres techniques d’usinage, on retrouvera notamment l’alésage (pour agrandir des trous circulaires découpés), la rectification (ou le meulage, pour des finitions ou découpes légères), le filetage (spirale par empreinte filetée) et le taraudage (idem mais sur les diamètres intérieurs), et encore le brochage (consistant à agrandir avec une broche un trou circulaire intérieur en une forme non-circulaire plus grande, ou l’usinage par la même technique d’une surface extérieure).

carousel2

Quel est le meilleur procédé d’usinage pour la réalisation de votre pièce mécanique ?